Prix de la FUMI pour les recherches universitaires

Le prix de la Fédération vise, entre autres, à :

  • Encourager la recherche universitaire islamique et la mettre au service des questions religieuses, culturelles et civilisationnelles de la Oumma islamique.
  • Renforcer la coopération scientifique et technologique entre les universités membres.
  • Lier les extrants de l’enseignement universitaire au secteur industriel.
  • Renforcer les valeurs islamiques en tant que référentiel orientant la recherche universitaire.
  • Consolider les valeurs identitaires et protéger la recherche contre l’aliénation, la perversion et l’extrémisme.
  • Rehausser les capacités scientifiques et technologiques des centres de recherche scientifique.
  • Corriger les stéréotypes qui portent atteinte à l’image de l’islam et des Musulmans.
  • Sensibiliser davantage aux derniers développements scientifiques et technologiques dans le cadre des constances de la Oumma islamique.
  • Sensibiliser davantage aux fléaux qui mettent en péril les ressources naturelles.
  • Développer des capacités scientifiques et des ressources humaines dans le cadre d’une vision islamique qui appelle à valoriser le travail et à contribuer au développement durable.
  • Rehausser le niveau des normes de qualité et de certification pour rendre nos universités plus compétitives sur le plan international, tout en préservant les spécificités islamiques.
  • Faire connaître le rôle des universités islamiques et de leurs figures illustrées dans la civilisation humaine.
  • Traiter les questions, les problèmes et les défis d’un point de vue islamique.
  • Développer et moderniser les systèmes éducatifs et les moyens didactiques en vue d’atteindre un haut niveau d’excellence et de créativité.
  • Renforcer la coopération et la complémentarité entre les universités membres et échanger les expertises entre enseignants et personnels des universités.

Dans le but d’activer la recherche scientifique universitaire et de l’adapter aux contextes religieux, éducatif, scientifique, culturel et civilisationnel de la Oumma islamique ; afin de contribuer à la mission de l’Homme sur terre qui est de s’atteler au développement et de se prémunir contre la perversion et la corruption ; En vue d’encourager les compétences islamiques productives et créatives et de s’ouvrir sur les visions novatrices, conformément à la parole de Dieu : « Et dis : oeuvrez, car Allah va voir votre œuvre, de même que Son messager et les croyants » ;

Etant donné que les développements notoires et les défis majeurs qui marquent ce troisième millénaire nécessitent le développement et la modernisation de l’enseignement universitaire islamique à travers ses principales fonctions : la recherche, la formation et l’enseignement ;

Vu la régression du niveau de la recherche scientifique dans le Monde islamique, comparé aux pays développés, si bien que Dr Abdulaziz Othman Altwaijri, Directeur général de l’ISESCO et Secrétaire général de la FUMI, a attiré l’attention sur cette situation qui, selon lui, aura des répercussions négatives sur le présent et l’avenir du Monde islamique (Allocution prononcée à la 3ème Conférence islamique des ministres de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Koweït 19-21/11/2006) ;

Se fondant sur les objectifs de la Charte de la Fédération des Universités du Monde islamique, qui consistent à : « rehausser le niveau des recherches scientifiques dans tous les domaines, favoriser l’échange des résultats de ces travaux de recherche et les lier aux exigences de la Oumma islamique en matière de développement et de civilisation » ; se fondant, par ailleurs, sur les résolutions et les recommandations des conférences et autres réunions incitant les organisations et les établissements spécialisés à redoubler d’efforts pour développer des mécanismes de mise en œuvre destinés à élever le niveau de la recherche scientifique dans le Monde islamique ;

Vu que l’on consacre peu de prix à l’enseignement supérieur en comparaison avec d’autres domaines; La Fédération des Universités du Monde islamique compte décerner un prix annuel intitulé : « Prix de la Fédération des Universités du Monde islamique pour les travaux de recherche universitaires ».

Chaque année, le Prix portera sur un thème majeur de l’enseignement universitaire dans le Monde islamique :

  • L’enseignement universitaire et les questions de qualité et de certification d’un point de vue islamique.
  • Les plans efficaces pour garantir la sécurité environnementale, alimentaire et industrielle.
  • L’enseignement universitaire islamique, le développement durable et le marché de l’emploi.
  • Les nouveaux types d’universités en relation avec la société du savoir.
  • Les moyens d’améliorer les capacités des établissements de recherche scientifique.
  • L’utilisation optimale des technologies de l’éducation dans l’enseignement universitaire islamique.
  • Le renforcement du rôle des jeunes dans le domaine des sciences et de la technologie.
  • Les compétences universitaires et la promotion de la civilisation islamique.
  • Le renforcement de l’interaction entre les universités et le secteur industriel.
  • L’enseignement universitaire au service de la Oumma islamique.
  • L’énergie renouvelable et les questions du développement durable.
  • L’enseignement universitaire et questions d’actualité : vers une vision islamique authentique.
  • Développement des ressources financières et des modes de financement de l’enseignement universitaire islamique.
  • La recherche scientifique à l’université : ressources et moyens de développement.
  • Vers une pédagogie islamique de l’enseignement universitaire.
  • Les moyens de développement de l’innovation en matière de recherche scientifique.
  • Vers une méthodologie d’apprentissage efficace de la langue arabe pour non arabophones.
  • Le caractère coranique et l’enseignement universitaire : rôle civilisationnel et culturel et défis culturels et scientifiques.
  • Les défis de l’enseignement universitaire au troisième millénaire.
  • La mondialisation, la diversité culturelle et le dialogue des cultures et des civilisations : action et interaction.
  • Pour un discours islamique éclairé dans l’enseignement universitaire… etc.

Les étapes de mise en œuvre sont les suivantes :

  • Le Secrétariat général décide chaque année du thème qui fera l’objet du prix à la lumière des besoins ponctuels de l’enseignement universitaire et des nouveaux défis à relever.
  • Le Secrétariat général avise les universités membres du thème et des conditions de l’octroi du prix.
  • Le prix est annoncé dans les différents médias.
  • Un jury scientifique composé de spécialistes est constitué pour examiner la production du candidat. Ce jury se compose de : la Fédération des Universités du Monde islamique, l’ISESCO, un président d’université, un professeur universitaire spécialisé dans le thème du prix, un professeur de méthodologie et un professeur spécialisé dans la langue dans laquelle le travail a été rédigé.
  • Le lauréat reçoit une récompense en espèces et un certificat de reconnaissance lors d’une cérémonie officielle organisée par la Fédération des Universités du Monde islamique.
  • La compétition porte sur l’ensemble des œuvres (livres, études, recherches…) produites par les candidats durant leur parcours scientifique.
  • Le lauréat présente un exposé sur la valeur ajoutée de ses travaux.
  • Chaque année, le prix est dédié à un thème en rapport avec les axes du prix.

Pour être primée, l’étude présentée doit justifier des caractéristiques suivantes :

  • Une vision claire, authentique et originale.
  • La cohérence avec le thème du concours.
  • Une méthodologie cohérente et une analyse objective.
  • La documentation des textes et des points de vue cités.
  • La correction de la langue.
  • Le respect des constances religieuses de la Oumma et l’ouverture sur les derniers développements positifs.
  • L’étude doit être rédigée dans l’une des langues de travail de la Fédération : l’arabe, l’anglais ou le français.

Conditions de candidature :

  • La candidature doit être soumise en langues arabe, française ou anglaise par une université ou une institution académique membre de la Fédération des Universités du Monde islamique ;
  • Les travaux candidats devront être originels, de haute qualité, déjà publiés et bénéfiques à l'humanité ;
  • La lettre de candidature officielle devra comprendre, outre le nom complet et l’adresse du candidat, les motifs de candidature ainsi qu’un compte-rendu détaillé de ses réalisations.

La lettre de candidature doit contenir :

  • Le curriculum vitae du candidat, comprenant une liste de ses travaux publiés.
  • Une liste des œuvres candidates.
  • Six (6) exemplaires des travaux de recherche candidats (trois (3) travaux maximum).
  • Une photographie récente, en couleur et en format haute résolution du candidat (15x10 cm).
  • Formulaire d'informations générales à remplir par le candidat (ci-joint).
  • Les dossiers de candidature (comprenant les recherches et les informations requises) devraient être envoyés à l'adresse suivante:
 
Secrétariat général de la Fédération des Universités du Monde islamique
Siège de l'ISESCO
Avenue des FAR, Hay Riyad, Rabat, Royaume du Maroc
P.O. Box 2275, Code postal 10104
Tél : (212) 537 56 60 52/53
Fax : (212) 537 56 60 12/13
Courriel : fumi@isesco.org.ma