Al-Quds Al-Sharif et l’ISESCO

L’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture accorde toute son attention à la protection des sanctuaires islamiques d’Al-Qods Al- Charif, oeuvrant à la préservation de son identité civilisationnelle araboislamique. C’est à cet effet qu’elle a mis en place «L’Unité Al-Qods», qui relève de la Direction des Relations extérieures et de la Coopération.

L’Unité Al-Qods est chargée de la mission suivante : Prendre contact avec toutes les organisations et institutions concernées par la question d’Al-Qods afin de prendre connaissance de leurs programmes, de les consulter aux fins de coordonner les efforts et la coopération, et proposer les instruments et les moyens permettant de disposer des ressources financières nécessaires à la réalisation des programmes d’Al-Qods. Elle est également chargée de coordonner et d’assurer le suivi des programmes relatifs aux propriétés culturelles d’Al-Qods, établir les rapports soumis par le Directeur général au Conseil exécutif et à la Conférence générale sur les activités de l’Unité, et exécuter toute mission relative à Al-Qods que le Directeur général lui confie.

En outre, l’Organisation a créé «le Fonds de la ville d’Al-Qods Al-Charif», lui ouvrant un compte bancaire dont l’apport sert à la protection des propriétés culturelles d’Al-Qods. L’Organisation poursuit ses contacts avec les institutions et les personnalités concernées et à même de contribuer à ce Fonds.

Répondant, d’autre part, à la recommandation de la vingtième session de la Commission islamique pour les Affaires économiques, culturelles et sociales, relevant de l’Organisation de la Coopération islamique, chargeant l’ISESCO de déléguer une mission spécialisée pour se rendre dans les territoires de l’Autorité nationale palestinienne et s’enquérir de la situation éducative et de l’enseignement dans ces territoires, et identifier sur le terrain le soutien que réclament les institutions éducatives palestiniennes ; M. Oumar Saad Touré, ancien Directeur général adjoint, a conduit cette délégation qui a visité les territoires de l’Autorité palestinienne du 20 au 26 novembre 1996, où elle s’est enquis de la situation des institutions éducatives en Palestine et présenté son rapport à la 24ème session du Conseil des ministres des Affaires étrangères dans les pays de l’OCI (Jakarta, décembre 1996). Ledit rapport a été publié sous forme d’ouvrage en trois versions arabe, anglaise et française intitulé “«L’ISESCO en Palestine : Rapport sur la situation éducative dans les zones de l’Autorité nationale palestinienne”.

 

1fr

 

 

Par ailleurs, et en réponse à une invitation officielle du Président palestinien Yasser Arafat, le Directeur général de l’ISESCO a effectué une visite aux territoires palestiniens du 15 au 18 mars 1999. Le Directeur général s’est ainsi rendu à la ville d’Al-Qods où il a rencontré M. Faiçal Al Husseini, Directeur de la Maison d’Orient et s’est enquis de la situation de certaines institutions culturelles et monuments islamiques. Il a également visité l’Université ouverte d’Al-Qods et l’Université de Birzeit et s’est entretenu avec les responsables des deux universités. Il s’est rendu, en outre, aux établissements éducatifs, scientifiques et culturels de Naplouse et Ramallah.

2fr

 

3fr

 

4fr

 

En outre, l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture a participé aux festivités célébrant Al-Qods capitale de la culture arabe au titre de 2009, à travers le soutien accordé à plusieurs institutions éducatives, scientifiques, culturelles et sociales de la ville sainte.

L’Organisation a, depuis la création de l’unité “Al-Qods”, réalisé, à ce jour (mai 2012), des centaines d’activités au profit des institutions éducatives, scientifiques, culturelles, médiatiques et sociales à Al-Qods Al-Charif.

Les activités qui ont été mises en oeuvre en coopération avec la commission nationale palestinienne pour l’éducation, la culture et les sciences, on cite ce qui suit :
  • Soutien au développement et à l’élaboration des cursus et programmes d’enseignement des écoles et institutions de formation professionnelle, ainsi qu’à la production d’une série d’ouvrages sur Al-Qods.
  • Tenue de sessions de formation pour les enseignants et les cadres administratifs opérant dans les écoles d’Al-Qods Al-Charif.
  • Soutien à des institutions éducatives, scientifiques, culturelles et sociales à Al- Qods Al-Charif.
  • Tenue de sessions de formation pour les enseignants des catégories aux besoins spécifiques.
  • Soutien à des institutions éducatives et professionnelles dans le domaine de la protection des catégories aux besoins spécifiques.
  • Soutien et équipement des centres culturels pour les encourager à servir les citoyens d’Al-Qods Al-Charif, d’en développer la conscience et d’y promouvoir l’appartenance et l’attachement.
  • Soutien à la Bibliothèque d’Al-Aqsa au sein d’Al-Haram Al-Charif.
  • Soutien du projet de photographie et de publication électronique au profit des bibliothèques d’Al-Qods Al-Charif.
  • Soutien aux théâtres nationaux de la ville sainte.
  • Appui aux associations des personnes handicapées et personnes aux besoins spécifiques à Al-Qods Al-Charif.
  • Appui à la production s’une série d’ouvrages, de fascicules et de revues culturelles sur Al-Qods Al-Charif.
  • Soutien à la tenue de sessions de formation et de qualification pour les enseignants palestiniens dans les écoles d’Al-Qods Al-Charif.
  • Soutien à la restauration et la maintenance de monuments archéologiques islamiques à Al-Qods Al-Charif.
  • Appui à des institutions en matière de préservation des manuscrits islamiques à Al-Qods Al-Charif.
  • Tenue de sessions de formation en matière de projets d’entretien et de restauration des manuscrits à Al-Qods Al-Charif.
  • Soutien à la restauration des manuscrits à Al-Qods Al-Charif.
  • Appui à la documentation photographique d’un ensemble de documents historiques à Al-Qods Al-Charif.
  • Tenue de sessions de formation pour la qualification de femmes dirigeantes.
  • Soutien au projet du Livre de la famille « La lecture pour tous ».
  • Production de films documentaires sur Al-Qods Al-Charif.
  • Soutien à des institutions éducatives, culturelles et médiatiques à Al-Qods Al-Charif.
  • Soutien à la Commission nationale palestinienne pour l’acquisition d’équipements informatiques.
  • Production d’une série d’ouvrages sur Al-Qods Al-Charif.
  • Appui aux projets d’apprentissage et de formation professionnels et de qualification pour l’emploi.
  • Soutien à l’organisation de plusieurs conférences, forums et expositions internationales sur Al-Qods Al-Charif.
  • Soutien à l’organisation du concours de Ramadan « Al-Qods ».
  • Soutien aux Journées culturelles d’Al-Qods dans nombre d’Etats membres.
  • Soutien aux projets d’apprentissage des arts et métiers traditionnels palestiniens.
  • Soutien à la Radiotélévision palestinienne.
  • Le Colloque mondial sur “Al-Qods et son patrimoine culturel dans le cadre du dialogue islamo-chrétien”, sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Hassan II, Rabat, 19-21 octobre 1993.
Par ailleurs, l’ISESCO a tenu et participé à plusieurs conférences et colloques au niveau international ainsi que des réunions régionales visant à protéger les sanctuaires islamiques et chrétiens à Al-Qods Al-Charif. On cite, entre autres :
  • Le Colloque international sur Al-Qods et son patrimoine culturel dans le cadre du dialogue islamo-chrétien (Rabat : 19-21 octobre 1993).
  • Le Colloque international sur “Al-Qods, ville de la Paix”, en coopération avec l’Organisation de la Coopération islamique et la Ligue des Etats Arabes (Le Caire, 12-14 mars 1995).
  • Le Colloque international sur “La situation actuelle de la ville d’Al- Qods et l’avenir du processus de paix”, en coopération avec le Centre de Recherches géopolitiques (SOAS) (Londres, 15-16 juin 1995).
  • La 1ère Conférence internationale sur “La protection des sanctuaires de l’Islam et de la Chrétienté en Palestine”, sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI (Rabat, 7-8 juin 2002).
  • Le Colloque culturel sur “La connaissance des figures de la pensée et de la résistance à Al-Qods Al-Charif” (Al-Qods, août 2002).
  • La Rencontre internationale sur “Les répercussions psychologiques de l’occupation et des agressions dirigées contre les civils : Cas de la Palestine”, en coopération avec le Bureau régional de l’Organisation mondiale de la Santé pour la Méditerranée orientale (Le Caire, 22-24 octobre 2002).
  • La Conférence internationale sur “La documentation des crimes de guerre israéliens”, en coopération avec le ministère des droits de l’homme au Royaume du Maroc, l’Association marocaine pour le soutien à la lutte du peuple palestinien et l’Organisation arabe des Jeunes avocats (Rabat, 27 février-1er mars 2003).
  • La 2ème Conférence internationale sur “La protection des sanctuaires de l’Islam et de la Chrétienté en Palestine”, sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Abdullah II Ibn Al-Hussein (Amman : 23-25 novembre 2004).
  • La 1ère Réunion du Comité de l’ISESCO des experts en archéologie sur “les fouilles d’Israël dans le pourtour de la Mosquée Al Aqsa” (Rabat, 27-28 février 2007).
  • International Conference on “Israel: War Crimes and Genocide“ held in Rabat: 14-15 February 2009 .
  • La Conférence internationale sur “Israël : crimes de guerre et génocide”, Rabat, 14-15 février 2009.
  • La 2ème Réunion du Comité de l’ISESCO des experts en archéologie sur “les fouilles d’Israël dans le pourtour de la Mosquée Al Aqsa” (Amman, 15-16 avril 2009).
  • Réunion du groupe de travail de l’ISESCO en vue de compléter les dossiers juridiques contre les responsables israéliens des crimes de guerre qui ont ciblé les biens culturels palestiniens (Rabat, 2 octobre 2009).
  • La Conférence internationale sur la protection des monuments religieux et culturels de la ville occupée d’Al-Qods (Amman, Royaume Hachémite de Jordanie, 12-13 octobre 2009).
  • Une Session de formation à Al-Qods sur la sauvegarde et la conservation électronique des documents et manuscrits palestiniens (Amman, Royaume Hachémite de Jordanie, 6-9 janvier 2010).
  • La Réunion du Comité d’experts de l’ISESCO en archéologie, chargé d’élaborer des rapports sur les tentatives de judaïsation d’Al-Qods (Amman, Royaume Hachémite de Jordanie, 16-17 mars 2011).
  • 5fr
  • 6fr
  • 7fr

 

dg_abass

Le Directeur général de l’ISESCO avait décidé de se rendre en visite à Ramallah à la fin du mois de décembre 2012, sur invitation du Président de l’Etat de Palestine, M. Mahmoud Abbas, afin de s’enquérir de l’état des institutions éducatives, scientifiques et culturelles palestiniennes. Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, l’ISESCO a condamné la décision israélienne de refuser l’entrée en Palestine au Directeur général de l’ISESCO et à la délégation l’accompagnant en vue de visiter un certain nombre d’institutions éducatives, scientifiques et culturelles et d’universités et écoles palestiniennes afin de s’enquérir de leur situation, identifier leurs besoins et connaître leurs réalisations. L’ISESCO a estimé que la décision israélienne constitue une violation du droit international, étant donné que la Palestine est un Etat membre de l’ISESCO et de l’UNESCO et jouit du statut d’Etat observateur non membre de l’ONU et qu’elle a, en conséquence, le plein droit de recevoir les délégations et les personnalités islamiques et internationales qui fournissent des services éducatifs, scientifiques et culturels au peuple palestinien. En outre, l’ISESCO a souligné son engagement à soutenir les institutions éducatives, scientifiques et culturelles dans l’ensemble de la Palestine, affirmant que la mesure israélienne d’interdire l’entrée en Palestine à la délégation de l’ISESCO ne peut que renforcer la détermination de l’Organisation à poursuivre son soutien et son appui à l’Etat de Palestine. Par ailleurs, la Commission nationale palestinienne pour l’éducation, la science et la culture a également condamné la décision israélienne qu’elle a qualifiée d’immorale. « L’interdiction de la visite de la délégation de l’ISESCO représentant les Etats du Monde islamique, présidée par le penseur arabo-musulman Dr Abdulaziz Othman Altwaijri, ne peut que renforcer notre détermination à faire face aux politiques de l’occupation israélienne et à ses violations continues des institutions éducatives et culturelles à Al-Qods. Nous continuerons, avec l’ISESCO, à mettre à nu les tentatives israéliennes visant à judaïser Al-Qods et effacer son cachet arabo-islamique », a notamment affirmé la Commission dans un communiqué rendu public suite à la décision israélienne.

irinaMme Irina Bokova, Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), a déploré la décision d’Israël de refuser l’entrée en Palestine au Dr Abdulaziz Othman Altwaijri, Directeur général de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO), qui devait s’y rendre en visite officielle à la tête d’une délégation représentant l’ISESCO. Dans une lettre adressée au Directeur général de l’ISESCO, Mme Bokova a regretté la décision israélienne d’interdire cette visite qui avait pour objectif de consolider la paix et d’appuyer les efforts consentis par les parties compétentes dans l’Etat de Palestine dans le domaine éducatif. Elle a affirmé au Directeur général de l’ISESCO qu’elle comptait porter cet incident regrettable à l’attention de la délégation permanente d’Israël auprès de l’UNESCO. Pour rappel, le Directeur général de l’ISESCO devait effectuer, fin décembre courant, une visite à l’Etat de Palestine, sur invitation du Président M. Mahmoud Abbas, afin de s’enquérir de l’état des institutions éducatives, scientifiques et culturelles palestiniennes. Il convient également de signaler que l’ISESCO avait rendu public, le 13 décembre courant, un communiqué dans lequel elle a condamné la décision israélienne, estimant qu’elle constitue une violation du droit international, étant donné que la Palestine est un Etat membre de l’ISESCO et de l’UNESCO et jouit du statut d’Etat observateur non membre de l’ONU. En tant que tel, avait souligné le communiqué, l’état de Palestine a le plein droit de recevoir les délégations et les personnalités islamiques et internationales qui fournissent des services éducatifs, scientifiques et culturels au peuple palestinien.

Une partie des publications de l’ISESCO sur la Palestine et Al-Qods Al-Charif

kotob1
  • Organisation Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture
  • Avenue des F.A.R., Hay Ryad, B.P. 2275,
  • C.P. 10104 Rabat - Royaume du Maroc
  • Tel: + 212 (0) 5 37 56 60 52 / 53
  • Fax: + 212 (0) 5 37 56 60 12 / 13
  • Copyright © ISESCO 2000 - 2017