Une participation de haut niveau et une grande appréciation du Forum culturel de l’ISESCO

Rabat: 23/10/2019

Une participation de haut niveau et une grande appréciation du Forum culturel de l’ISESCO

AlMalik : Investir dans la puissance douce de la culture est un pari gagnant à tous les niveaux

Jirari : Le monde islamique s’est ouvert aux univers influents sur le monde d’aujourd’hui

En présence de hauts responsables, d’universitaires et de journalistes, « Le Forum culturel de l’SESCO » a été inauguré hier au siège de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO), avec une conférence donnée par Dr Abbès Jirari, Conseiller de sa Majesté le Roi Mohammed VI, membre de l’Académie du Royaume du Maroc des conseils scientifiques et linguistiques arabes, sous le thème : « Les défis culturels futurs dans le monde islamique ».

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’ISESCO, a lancé le Forum par une allocution à travers laquelle il a souhaité la bienvenue aux invités, et précisé que le thème de la conférence est axé sur deux points : le futur auquel on aspire, et la culture en tant que puissance douce (soft power) en raison de son impact et son effet (force active et non pas passive).

Il a également indiqué que les élites actuelles influentes constituent les éléments de la puissance douce dans les domaines de la culture, de la pensée, du sport et des arts contemporains. Il a dit en substance : « Nous devons être capables d’investir cette puissance douce pour servir les intérêts suprêmes du monde islamique, réaliser le développement durable et global, le bonheur et la prospérité, et garantir la sécurité, la stabilité, l’harmonie et la paix. »

Et d’ajouter que dans le cadre de la nouvelle vision de l’ISESCO ouverte aux changements actuels, nous voulons conquérir les champs de l’innovation, de l’excellence, de la mondialisation et de la centralisation, en indiquant que l’investissement dans la puissance douce de la culture est un pari gagnant à tous les niveaux.

Dr AlMalik a également souligné que parmi les défis culturels auxquels nous faisons face figurent les questions concernant l’identité, la coexistence, la diffusion de la culture de la vie, de l’espoir et de la créativité, la lutte contre la culture de haine, le racisme et l’exclusion, et aussi les questions du patrimoine et de la langue. Il s’agit également, a-t-il ajouté, des questions liées à l’affirmation du droit de tous à la culture et à l’appropriation des outils technologiques et médiatiques modernes en vue de créer de nouveaux contenus, ainsi qu’à la mise en place d’une culture numérique à jour qui reflète notre histoire, identité, civilisation et personnalité historique, qui s’ouvre sur le monde actuel et sur ses réalisations sans complexe ou infériorité, et qui est tournée vers l’avenir avec espoir, confiance en soi, volonté et quiétude.

De même, le Directeur général a précisé que la conférence de Dr Abbès Jirari abordera ces questions et répondra aux interrogations, grâce à son expérience riche, sa connaissance approfondie et son activité de longue date dans les différents domaines universitaires, culturels et de savoir.

Il a conclu son allocution en ajoutant que le cerveau humain est unique et que l’esprit humain est un don de Dieu, ce qui impose de partager le destin et le patrimoine commun entre les hommes en vue de se connaitre et de préserver la dignité de tous les êtres humains.

Par ailleurs, Dr Abbès Jirari a donné une conférence dans laquelle il a évoqué les défis culturels futurs dans le monde islamique, en précisant que ce dernier jouit d’un passé glorieux, riche en réalisations scientifiques et artistiques dont témoigne l’histoire, et que notre civilisation et notre culture ont bénéficié à l’Occident qui a pris le relais de la civilisation aujourd’hui. Nous sommes donc, a-t-il ajouté, amenés à évoluer avec le temps et reprendre le flambeau de la civilisation.

Dr Jirari a également précisé qu’il s’agit d’une tâche complexe qui ne peut se résoudre qu’avec l’alignement de l’authenticité dont nous sommes fiers avec la modernité à laquelle nous aspirons. Il a dit en substance : « Nous évoquons avec fierté notre passé et notre riche patrimoine, mais nous ne l’analysons pas ni cherchons à le filtrer. Nous devons effectuer un diagnostic précis de notre patrimoine et notre passé pour garder ce qui est utile et rejeter ce qui ne l’est pas. Nous devons également agir de la même manière face à la modernité occidentale qui a évolué dans un milieu différent du nôtre, et analyser tous ses aspects sans nous limiter à aux valeurs qui constituent un élément parmi d’autres ».

Et d’ajouter que nous sommes une nation qui valorise le dialogue avec l’Autre, cela étant certainement dû au rôle de l’éducation et de l’enseignement dans la diffusion et la sensibilisation à cette culture. Il a également mis l’accent sur la notion du savoir, qui constitue la clé du progrès de l’Occident, bien que les universités dans le monde islamique soient très nombreuses, mais quel en est vraiment l’impact, s’est-il demandé, sur la société et sur les problèmes qu’elle rencontre.

En outre, il a indiqué qu’en dépit de la domination de la modernité occidentale, le monde islamique s’est ouvert à d’autres univers qui exercent une influence sur notre monde. Malgré le fait, a-t-il ajouté, que le monde islamique déborde de compétences, ces dernières migrent pour appuyer le développement de l’Autre, en se demandant comment on peut les inciter à retourner.

Dr Jirari a conclu sa conférence en ces termes : « la culture, la sensibilisation et la franchise sont la solution pour résoudre les problèmes d’aujourd’hui et réaliser ce à quoi nous aspirons ».

A l’issue de la conférence, Dr Abdelilah Benarafa, Conseiller culturel auprès du Directeur général de l’ISESCO, a lancé la séance des interventions et questions sur le thème du Forum, auxquelles le conférencier a répondu dans un esprit d’interaction et d’échange.

De même, Dr Salim M. AlMalik a organisé une réception en l’honneur de Dr Abbès Jirari, à laquelle ont pris part les invités qui se sont félicités du succès du Forum.