Le Directeur général de l’ISESCO examine à Paris avec le Secrétaire général adjoint de l’OCDE les moyens de renforcer les relations de coopération dans les domaines d’intérêt commun

Paris :09/07/2019

Le Directeur général de l’ISESCO examine à Paris avec le Secrétaire général adjoint de l’OCDE les moyens de renforcer les relations de coopération dans les domaines d’intérêt commun

Dr Salim Mohammed AlMalik, Directeur général de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO),s’est entretenu aujourd’hui à Paris, avec M.LudgerSchuknecht, Secrétaire général adjoint de l’Organisation de Coopération et de Développement économiques (OCDE).

Lors de cet entretien, tenu au siège de l’OCDE, les deux parties ont examiné les aspects de renforcementdes relations de coopération bilatérale dans divers domaines d’intérêtcommun, notamment les questions relatives à l’enseignement à tous ses niveaux et sous toutes ses formes, l’évaluation de sa qualité et la promotion de l’investissement dans ses domaines, ainsi que la question de l’égalité des chances entre les deux genresconcernant l’accès à l’éducation, etla promotion de l’intégration des migrants à travers les programmes d’enseignement spécialisés.

Les deux responsablesont également convenu d’un certain nombre de projets de terrain relatifs au développement des politiques nationales dans les Etats membres afin de les orienter vers la qualité, la compétitivité et la bonne gouvernance, et à l’élaboration des critères stratégiques d’évaluation et de mesure dans les domaines éducatifs.De même, ils procèderont à la publication des rapports, statistiques, indicateurs et bases de données contribuant à renseigner les décideurs et les dirigeants des institutions universitaires et centres de recherche sur les questions de l’éducation dans les Etats membres.

Afin de mettre en œuvre ce qui précède, un comité mixte sera constituéafinde convenird’un programme d’action pour les années prochaines, qui prévoit la création d’un forum pour les enseignants, l’organisation de sessions de formation et d’ateliers spécialisés au siège de l’ISESCO, en plus de la participation scientifiquede l’OCDE aux conférences ministérielles spécialisées de l’ISESCO. Les deux parties ont également examiné les aspects de coopération en matière d’autonomisation des femmes et de promotion de leur rôle dans les domaines du développement social.

A noter qu’en marge de la prochaine session de la Conférence générale de l’UNESCO, l’ISESCO et l’OCDE procèderont à la signature d’un mémorandum d’entente et d’un programme d’action exécutif.

Rappelons également que l’OCDE a été créée en 1961 et a pour objectif de « promouvoir les politiques qui favorisent la prospérité économique et socialedes peuples partout dans le monde ». L’Organisation traite également les questions relatives au changement économique, social et environnemental.