Le Directeur général de l’ISESCO s’entretient avec le Directeur général de l’Institut de l’Administration publique au Royaume d’Arabie Saoudite sur le développement éventuel de l’organigramme de l’Organisation

Riyad: 10/06/2019

Le Directeur général de l’ISESCO s’entretient avec le Directeur général de l’Institut de l’Administration publique au Royaume d’Arabie Saoudite sur le développement éventuel de l’organigramme de l’Organisation

Dr Salim Mohammed AlMalik, Directeur général de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO), s’est entretenu, ce matin à Riyad, avec Son Excellence Dr Mushabab bin Ayedh Al-Qahtani, Directeur général de l’Institut de l’Administration publique au Royaume d’Arabie Saoudite. Les entretiens ont porté sur la contribution éventuelle de l’Institut à l’élaboration de l’organigramme de l’ISESCO afin de concrétiser les objectifs de la vision innovante et renouvelée de l’Organisation.

Les entretiens ont abouti à un accord sur la mise en œuvre d’un nouvel organigramme de l’ISESCO, adapté aux changements et aux exigences du travail. A cet égard, les experts de l’Institut se rendront au siège de l’ISESCO et s’entretiendront avec les responsables et le personnel de l’Organisation afin de se familiariser avec la nature des travaux dans la Direction générale. Il a également été convenu de réaliser l’étude sur l’organigramme de l’ISESCO dans un délai de trois à quatre mois. L’étude comprend la mise en place d’un nouvel organigramme de l’ISESCO, l’identification des tâches et la rédaction de la description du poste pour chaque tâche, et ce, conformément aux nouvelles normes et règles internationales.

Pour rappel, l’Institut de l’Administration publique a été créé en vertu du Décret Royal no. 93 du 10.4.1961, en tant qu’instance gouvernementale autonome dotée de la personnalité morale. L’objectif de sa création était d’accroître l’efficacité des fonctionnaires et leur formation afin qu’ils soient capables d’assumer leurs responsabilités et exercer leurs fonctions de manière à améliorer le niveau de l’administration et à soutenir les fondements du développement économique national. En outre, l’Institut contribue à l’organisation administrative des administrations gouvernementales, offre des conseils sur les problèmes administratifs qui lui sont soumis par les ministères et organismes gouvernementaux, effectue des travaux de recherche relative aux affaires administratives et renforce les liens culturels dans le domaine de l’administration publique.

Il est à noter que l’Institut a élaboré l’organigramme de l’Organisation de la Coopération islamique, de la Ligue des Etats Arabes, du Conseil de coopération du Golfe, de l’Université Prince Nayef, de l’Université islamique et de l’Organisation arabe pour le Développement administratif, ainsi que d’un grand nombre de ministères et d’institutions gouvernementales et nationales. L’institut est actuellement l’un des plus importants centres de conseil dans le monde arabe et islamique, surpassant ainsi de nombreux bureaux de conseil internationaux.