Signature d’un accord de coopération entre l’ISESCO et la Fondation Grenade pour l’édition et les services éducatifs

193

Rabat: 09/04/2019

Signature d’un accord de coopération entre l’ISESCO et la Fondation Grenade pour l’édition et les services éducatifs

Il a été procédé, hier au siège de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) à Rabat, à la signature d’un accord complémentaire entre l’Organisation et la Fondation Grenade pour l’édition et les services éducatifs.

L’accord a été signé pour l’ISESCO par son Directeur général, Dr Abdulaziz Othman Altwaijri, et pour la Fondation par son Directeur général, M. Tarak Makhlouf.

Il prévoit la coopération entre les deux institutions dans la mise en œuvre du projet de « La formation éducative et l’édition numérique des ressources éducatives interactives dans le domaine de la langue arabe aux non arabophones ».

Le projet vise à faciliter l’accès gratuit des personnes désirant apprendre la langue arabe, dans les Etats membres non arabophones et dans les institutions des Musulmans à l’extérieur du monde islamique, aux ressources éducatives numériques interactives de haute qualité éducative et technologique. Il a pour but également de développer les approches, méthodologies et moyens d’enseignement de la langue arabe aux non arabophones en utilisant les dernières techniques d’enseignement des langues vivantes aux locuteurs non natifs. De même, l’objectif de ce projet est de consolider les valeurs de paix, d’entre-connaissance et de coexistence, encourager le dialogue à travers l’enseignement de la langue arabe et sa diffusion auprès des adeptes des cultures et religions, et former des enseignants compétents capables d’enseigner la langue arabe aux non arabophones selon les dernières méthodes scientifiques. Il vise également à soutenir la publication numérique et pédagogique des leçons de langue arabe sur internet, conformément aux approches et méthodes les plus efficaces et en utilisant les dernières innovations technologiques, ainsi qu’à assurer la formation des formateurs dans le domaine de l’enseignement de la langue arabe aux non arabophones.