Le Directeur général de l’ISESCO met en garde contre la montée de l’extrémisme et du discours de haine contre les Musulmans et appelle la communauté internationale à proclamer le 15 mars Journée internationale de lutte contre l’islamophobie

Rabat : 17/03/2019

Le Directeur général de l’ISESCO met en garde contre la montée de l’extrémisme et du discours de haine contre les Musulmans et appelle la communauté internationale à proclamer le 15 mars Journée internationale de lutte contre l’islamophobie

Suite à l’attaque terroriste odieuse perpétrée vendredi 15 mars 2019 par un terroriste australien, qui a tiré sur des fidèles dans deux mosquées de la ville de Christchurch, au sud de la Nouvelle-Zélande, faisant 50 morts et plus de 50 blessés graves, Dr Abdulaziz Othman Altwaijri, Directeur général de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO), a mis en garde contre la montée de l’extrémisme et du discours de haine à l’échelon mondial contre les Musulmans, malgré les grands efforts consentis pendant les trois dernières décennies, en matière de dialogue entre les cultures et d’alliance des civilisations. Et d’indiquer que les gouvernements et les organisations internationales et régionales sont amenés à redoubler d’efforts en vue de lutter contre ce phénomène dangereux qui menace la paix et la sécurité mondiales.

Dr Altwaijri a également réaffirmé que l’islamophobie constitue un phénomène mondial dont les retombées et répercussions touchent les droits, la paix et la sécurité des citoyens musulmans dans les pays à l’extérieur du monde islamique.

Et d’ajouter que ce phénomène va à l’encontre de la Charte des Nations Unies, de la Déclaration universelle des droits de l’homme et de tous les accords, déclarations et pactes internationaux, notamment l’Article 20 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques. Cela nécessite donc, a-t-il indiqué, l’intensification des efforts pour lutter contre ce phénomène et promouvoir la culture de dialogue, d’entente, d’harmonie, de coexistence pacifique et d’alliance entre les adeptes des différentes religions et cultures.

Le Directeur général s’est également félicité de la Résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies (11 avril 2011) relative à la Lutte contre la diffamation des religions, qui a couronné les efforts déployés par le Groupe arabe au sein des organes de l’ONU, notamment le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies et le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH).

A cet égard, le Directeur général a appelé l’ensemble de la communauté internationale à lutter contre ce phénomène dangereux, qui menace tant l’Islam et les Musulmans que les valeurs humaines de respect mutuel et de cohabitation.

Il a également appelé les Nations Unies à proclamer le 15 mars, date de ce massacre terroriste, Journée internationale de lutte contre l’islamophobie sous toutes ses formes.