La 7ème Conférence générale de la FUMI appelle à soutenir l’Université Al-Qods dans sa défense de l’identité palestinienne arabo-islamique de la ville d’Al-Qods

Au terme de sa 7ème session, tenue les 13 et 14 février 2017 au siège de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) à Rabat, la Conférence générale de la Fédération des Universités du Monde islamique (FUMI) a marqué la solidarité des universités membres avec l’Université Al-Qods et leur soutien dans l’accomplissement de sa mission académique en faveur du savoir, sa résistance face aux pratiques de l’occupation qui la prennent pour cible ainsi que la ville sainte, sa défense de l’identité palestinienne arabo-islamique, de la civilisation et de l’histoire de la ville, dans le présent et l’avenir, ainsi que sa défense des enfants maqdisis et des besoins de leur résistance face à l’occupation.

La Conférence a également incité les universités membres à mettre en place un réseau de coopération commune et un programme de jumelage bilatéral avec l’Université Al-Qods dans les différents domaines académiques, y compris l’échange d’enseignants, d’étudiants et de visites scientifiques, les conférences ainsi que les activités de recherche scientifique, et à signer des accords de coopération et des mémorandums d’entente avec l’Université Al-Qods pour instituer un réseau de partenariat scientifique et consolider le concept de diplomatie académique.

Elle a aussi appelé à créer un fonds spécial pour le soutien des étudiants maqdisis poursuivant leurs études dans les universités membres de la FUMI, y compris l’Université Al-Qods, lequel fonds sera financé de façon régulière et permanente à travers les dotations des Waqf, le système de « prélèvement d’un (1) dollar US » sur l’un des revenus fixes des universités, ou encore un taux prélevé sur l’une des rubriques du budget des universités membres. Elle a, dans ce cadre, chargé le Secrétariat général de la FUMI d’assurer le suivi de la mise en place dudit fonds et d’en élaborer les mécanismes de gestion.

Par ailleurs, la Conférence a donné son aval à un programme continu des bourses d’études au profit d’étudiants et stagiaires maqdisis poursuivant leurs études à l’extérieur de la ville d’Al-Qods, notamment dans des spécialités répondant aux besoins urgents et prioritaires et fixées par l’Université Al-Qods, de même qu’elle a chargé le Secrétariat général de la FUMI d’assurer la coordination des procédures de mise en œuvre dudit programme. Elle a également annoncé l’intégration de cours didactiques, la création des chaires scientifiques et l’adoption, au sein des universités membres, de plans de recherche relatifs aux études maqdisies, en coopération avec l’Université Al-Qods, et ce, en conformité avec leurs spécialités et règlements.

Elle a appelé à tenir annuellement des colloques scientifiques et des réunions d’experts relatifs à Al-Qods, à condition que ces événements débutent en 2017 à l’occasion du 50ème anniversaire de l’occupation d’Al-Qods. Aussi a-t-elle invité les chercheurs dans les différentes spécialités à élaborer des recherches et études scientifiques rigoureuses sur la ville d’Al-Qods et à les mettre à la disposition de l’Université Al-Qods pour diffusion, dans les trois langues, afin qu’elles soient une référence documentée sur la ville.

La 7ème Conférence générale de la FUMI a invité les organisations arabes, islamiques et internationales concernées par les questions de l’enseignement supérieur à apporter le soutien matériel et technique aux établissements universitaires de Palestine et d’Al-Qods, et en particulier l’Université Al-Qods, à contribuer au développement des services éducatifs et de recherche, ainsi qu’à promouvoir les infrastructures de l’Université et à moderniser ses laboratoires et équipements didactiques et informatiques. De même, elle a souligné la nécessité d’activé le concept de « boycott académique » des établissements universitaires et de recherche relevant de l’occupation, et appelé les universités membres à s’abstenir d’établir toute relation avec ces établissements.

Enfin, la Conférence a adressé ses remerciements à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu le Préserve, Souverain du Royaume du Maroc, Président du Comité Al-Qods, du soutien et de la sollicitude dont il entoure les établissements éducatifs, scientifiques et culturels de la ville d’Al-Qods, tout en invitant le Secrétariat général de la FUMI à collaborer avec l’Université Al-Qods et les institutions concernées et intéressées afin d’assurer le suivi de la mise en œuvre de ce Communiqué.