A l’occasion du 29ème anniversaire de la création de la FUMI : Soutenir les efforts des établissements de l’enseignement supérieur pour traiter les questions d’actualité et promouvoir les valeurs de tolérance et de paix

Le 30 novembre de chaque année est célébré l’anniversaire de la création de la Fédération des Universités du Monde islamique (FUMI) au sein de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO). Le 30 novembre 1987, la FUMI a été fondée à Rabat, ayant pour but de promouvoir l’enseignement supérieur, de renforcer la coopération et la coordination entre ses institutions et de développer les partenariats entre les universités membres.

A l’occasion du 29ème anniversaire de la création de la Fédération, Dr Abdulaziz Othman Altwaijri, Directeur général de l’ISESCO, Secrétaire général de la FUMI, a déclaré que cette dernière a pour but de rehausser le niveau des recherches scientifiques dans tous les domaines, favoriser l’échange des résultats de ces travaux de recherche et les lier aux exigences du monde islamique en matière de développement et de civilisation. La Fédération vise également, a-t-il ajouté, à renforcer la coopération de manière à consolider l’échange des expériences, études, programmes et visites dans le domaine de l’éducation, des sciences, de la culture et de la technologie, ainsi que de promouvoir l’enseignement de la langue arabe et de la culture islamique dans les universités membres.

De même, le Secrétaire général a indiqué que la Fédération veille à soutenir les efforts des établissements de l’enseignement supérieur afin de traiter les questions d’actualité et consacrer les valeurs d’entente, de cohabitation et de paix entre les peuples de la Oumma islamique et le reste du monde, ainsi que pour promouvoir les ressources humaines et cognitives des universités membres, sauvegarder le patrimoine islamique à travers sa diffusion, sa traduction et son étude et mettre en exergue l’apport des savants musulmans au développement de la civilisation universelle.

Par ailleurs, la FUMI dispose de plusieurs moyens pour assumer les missions qui lui sont confiées, notamment celles visant à élaborer des études, documents et guides de référence pour le développement de l’enseignement universitaire, œuvrer à la création d’universités et d’institutions spécialisées, évaluer la performance des universités afin d’y améliorer le niveau de qualité et de certification, aider à l’octroi de bourses d’études aux étudiants des universités membres de la Fédération et tenir des sessions, des colloques et des ateliers de formation et de formation continue dans les universités membres.

Le nombre des universités membres de la FUMI a atteint 314 universités. L’adhésion à la Fédération est ouverte à toutes les universités nationales et institutions similaires d’enseignement supérieur à l’intérieur comme à l’extérieur du monde islamique, et qui satisfont aux conditions d’adhésion.

De même, la FUMI dispose d’un Conseil exécutif qui se réunit une fois par an. Il examine et se prononce sur les demandes d’adhésion et les envoie à la Conférence générale qui se compose des présidents et recteurs des universités membres et se réunit tous les trois ans en session ordinaire. La Conférence générale a également pour mission de définir la politique générale de la Fédération.