Lancement, à Doha, des travaux de la 21ème session du Conseil exécutif de la Fédération des Universités du Monde islamique

Les travaux de la 21ème session du Conseil exécutif de la Fédération des Universités du Monde islamique (FUMI), relevant de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO), ont été lancés, ce matin, au siège de l’Université du Qatar, à Doha.

La séance d’ouverture a été présidée par Dr Abdulaziz Othman Altwaijri, Secrétaire général de la FUMI, Directeur général de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO), Dr Suliman A. Aba Al-Khail, Président du Conseil exécutif de la FUMI, Président de la 6ème session de la Conférence générale de la Fédération, Recteur de l’Université islamique Imam Muhammad ibn Saoud, Dr Hassan Rashid Al-Derham, Président de l’Université du Qatar, en présence de Dr Mohamed Abdelwahed Ali al-Hammadi, Ministre de l’Education et de la Recherche scientifique, Secrétaire général du Conseil Suprême de l’Education à l’Etat du Qatar et des membres du Conseil exécutif de la FUMI.

A cet égard, Dr Abdulaziz Othman Altwaijri, Dr Suliman A. Aba Al-Khail et Dr Hassan Rashid Al-Derham, ont prononcé des allocutions à cette occasion.

Au terme de la séance d’ouverture, hommage a été rendu à Dr Hassan Rashid Al-Derham, Président de l’Université du Qatar, en reconnaissance de ses efforts en matière de promotion de l’enseignement supérieur dans son pays et sa contribution à renforcer l’action de la FUMI. A son tour, Dr Hassan Rashid Al-Derham, Président de l’Université du Qatar a remis l’écusson de l’Université à Dr Abdulaziz Othman Altwaijri, Secrétaire général de la FUMI, en reconnaissance de son rôle important dans l’élargissement du rayonnement de la FUMI et ses efforts remarquables pour réaliser sa mission civilisationnelle.

Dans la même veine, un mémorandum d’entente a été signé entre l’ISESCO et la Fédération arabe des activités volontaires, stipulant la coopération pour la promotion de l’action volontaire, la construction des capacités dans ce domaine et l’activation du rôle des activités volontaires dans la société.

Lors de cette session, le Conseil a examiné deux rapports du Secrétaire général de la Fédération sur les activités du Secrétariat général dans l’intervalle entre les 20ème et 21ème sessions du Conseil, de même que la situation financière de la FUMI au titre de 2015 et la version amendée du projet de Plan d’action et budget pour 2016-2018.

Ont été également examinés les projets académiques suivants : Projet de « Mécanisme de mesure du rendement des universités du monde islamique et feuille de route de son application » ; projet de « Programme intégré pour le renforcement de l’échange et la coopération entre les universités membres » ; et projet de l’« Observatoire du monde islamique pour la science, la technologie et l’innovation ».

En outre, le Conseil a examiné nombre de demandes d’adhésion présentées par des universités et instituts supérieurs des Etats du monde islamique.

Par ailleurs, le Conseil a adopté le projet d’ordre du jour de la 7ème Conférence générale de la Fédération et le lieu et date de tenue de la 22ème session du Conseil exécutif de la FUMI.

Pour rappel, la FUMI a été créée en 1987. Relevant de l’ISESCO, elle compte, à son actif, 310 universités et instituts supérieurs. A noter également que la 20ème session du Conseil exécutif de la Fédération s’était tenue, en décembre 2015, à Riyad, capitale du Royaume d’Arabie Saoudite.